orgasme cervical

Qu’est-ce qu’un orgasme cervical ? Conseils pour l’atteindre

Table des matières


    Qu’est-ce que le col de l’utérus ?

    Le col de l’utérus est la partie inférieure de l’utérus. Il a une forme de cylindre étroit, il mesure environ 2 à 3 cm et il connecte le corps de l’utérus avec le vagin.

    Il a un rôle très important lors de l’accouchement, car il se dilate, ce qui facilite le passage du nouveau-né dans le canal de naissance. La majorité des femmes ignorent que, à part ce rôle, le col de l’utérus est considéré comme une zone érogène grâce sa dense innervation avec différents types de fibres nerveuses, et, sa stimulation peut contribuer au plaisir sexuel.

    Qu’est-ce qu’un orgasme ?

    Alfred Charles Kinsey, grande figure de la sexologie américaine, défini l’orgasme dans « The Kinsey Reports » comme étant : « une décharge expulsive des tensions neuromusculaires à l’apogée de la réponse sexuelle ». Un orgasme est une expérience subjective décrite comme l’apogée d’une intense excitation et d’un plaisir, ressenti après une accumulation d’excitation sexuelle et de stimulation érotique.

    Qu’est-ce que l’orgasme cervical ?

    L’orgasme cervical est le résultat d’une stimulation cervical après un contact des doigts, des sex-toys ou d’un pénis avec le col de l’utérus lors de la pénétration.

    Les orgasmes cervicaux sont moins communs que les orgasmes clitoridiens ou vaginaux, bien qu’ils procurent une sensation spéciale et améliorent le bien-être sexuel d’une personne. De plus, il est important de noter que l’expérience sera différente d’une personne à une autre, et en fonction de l’intensité et de la durée.

    Certaines femmes pensent qu’une stimulation cervicale améliorera la probabilité pour elles d’avoir un orgasme, et cela pourrait également les intensifier. D’autres femmes déclarent le contraire. Il est donc important de retenir que cette expérience n’est pas faite pour toutes, et que chaque corps est différent. Mais, l’association d’un orgasme cervical avec la satisfaction sexuelle n’est pas toujours fidèle, car pas toutes les femmes pourront avoir un orgasme cervical. Certaines le décrivent même comme une expérience dérangeante, désagréable et douloureuse.

    Comment avoir un orgasme cervical ?

    L’orgasme cervical peut être atteint par différentes méthodes. Il n’y a pas de « vraies » manières de faire l’expérience de ce type de plaisir. Certaines personnes l’atteindront en pénétrant le col de l’utérus avec un pénis ou un strapon, d’autres préféreront une stimulation manuelle et d’autres encore opteront pour des sex-toys.

    Voici des conseils qui vous aideront tout au long de cette incroyable expérience :

    • Soyez doux et patient : Le col de l’utérus est une partie délicate, qui aura besoin d’un toucher doux. De ce fait, les orgasmes cervicaux doivent être abordé avec patience et précaution. Si vous êtes trop agressif, la sensation pourrait être inconfortable ou douloureuse. Il est donc important de commencer les choses en douceur, et de progresser graduellement, en fonction de votre confort.
    • Prenez en compte la position et détendez-vous : Trouver une position confortable qui permettra une pénétration profonde, est l’une des clés pour une expérience amusante et plaisante, car le col de l’utérus est localisé dans un endroit un peu plus profond que les autres zones érogènes, comme le clitoris ou le vagin. Pour ajouter à cela, un lubrifiant approprié et de la détente seront nécessaires pour faciliter le processus.
    • Communication : Les orgasmes cervicaux ne pourront pas convenir à tout le monde, surtout aux personnes ayant des problèmes de santé au niveau du col de l’utérus ou de dyspareunie (les femmes souffrant de douleur lors d’un rapport sexuel). De ce fait, la communication avec votre partenaire est très importante. Cela vous permettra de découvrir l’expérience, et ce que vous aimez, ensemble.
    • Pas de pression : Comme mentionné plus haut, tout le monde ne pourra pas avoir un orgasme cervical. Pas besoin de vous mettre la pression, ou d’être embarrassé, si vous ne l’atteignez pas.

    Quel est le ressenti d’un orgasme cervical ?

    Les femmes ayant eu un orgasme cervical décrivent la sensation comme une pression contre le col de l’utérus, suivi d’une contraction de plusieurs muscles dans le bassin et l’abdomen, qui se finit par une sensation de relâchement, de tension et de détente. L’intensité de cette sensation peut varier d’une femme à une autre. La raison à cela ? La sensation est liée à divers facteurs, comme : l’excitation sexuelle avant l’orgasme, le niveau de confort de la personne, l’utilisation de médicaments, etc.

    Comment se passe un orgasme cervical ?

    John William Money, psychologue, sexologue et auteur, décrit brièvement l’orgasme comme : « le sommet de l’expérience sexuo-érotique que les hommes et les femmes caractérisent subjectivement par le ravissement voluptueux ou l’extase. Il se produit autant dans le cerveau que dans l’esprit, et dans les organes génitaux. Indépendamment de son lieu d’apparition, l’orgasme dépend de l’intercommunication réciproque entre les systèmes neuronaux du cerveau, en haut, et des organes génitaux, en bas, et ne survit pas à leur déconnexion par le sectionnement de la moelle épinière. Il survit toutefois à un traumatisme, même important, à l’une ou l’autre de ces extrémités ».

    Le col de l’utérus a une double innervation : sympathique (représenté par le nerf hypogastrique) et parasympathique (représenté par les nerfs pudendal et vague). Les voies nerveuses hypogastrique et pudendal vers le col de l’utérus communiquent avec les sections sensorielles et autonomes de la moelle épinière thoraco-lombaire, qui communiquent à leur tour avec le centre d’intégration et de l’hypothalamus. En revanche, les nerfs vagues contournent la moelle épinière et se dirigent directement vers le cerveau.

    La stimulation cervicale produit des signaux nerveux qui parcourent les trajectoires décrites ci-dessus pour chaque neurone, afin de délivrer le message final au cortex sensoriel du cerveau, où l’orgasme est généré et modulé. En effet, des scientifiques ont étudié l’activité du cerveau lors d’un orgasme avec une IRM, qui a montré que les grandes régions du cerveau s’activent sous l’effet de l’excitation sexuelle. Suivant une stimulation cervicale, le cerveau (après avoir reçu un flux nerveux) envoie une commande à différentes parties du corps, entraînant divers signes ressentis lors de l’orgasme cervical : contraction musculaire, augmentation du rythme cardiaque, pression sanguine, dilatation des pupilles, sueur, augmentation de la sécrétion d’hormones, et enfin une augmentation de l’excitation et des sensations.

    Quels sont les différences avec un autre orgasme ?

    Bien que les nerfs stimulés ne soient pas les mêmes, il a été prouvé que la stimulation de la zone cervicale active les mêmes cortex cérébraux (lobule paracentral du cortex sensoriel) qu’une stimulation clitoridienne ou vaginale. Il a été reporté que les orgasmes cervicaux sont plus profonds et intenses que n’importe quel autre orgasme. Ils sont fréquemment décrits comme une sensation de plénitude dans tout le corps.

    Serait-il possible pour une femme trans, ou pour les personnes ayant eu une chirurgie de réattribution sexuelle de l’homme vers la femme, d’avoir un orgasme cervical ?

    La chirurgie d’affirmation sexuelle d’homme à femme est une intervention médicale permettant aux femmes transsexuelles de se faire retirer tous les aspects distinctifs de l’appareil génital masculin. L’objectif est de créer un complexe péri-néogénital qui soit aussi féminin que possible en termes d’apparence et de fonction. La procédure habituelle pour les femmes transsexuelles se nomme « l’inversion du pénis vaginoplastie », qui transforme le pénis en attraits féminins. Malgré le retrait de plusieurs terminaisons nerveuses lors de ce traitement, l’habilité d’avoir un orgasme reste intacte.

    Le nouveau vagin conçu n’aura pas de col de l’utérus, ce qui explique pourquoi les femmes transsexuelles ne peuvent pas avoir un orgasme cervical, même après une opération transgenre. Cependant, d’autres types d’orgasmes peuvent toujours être ressentis, comme l’orgasme clitoridien ou vaginal, car ces deux parties seront toujours présentes et innervées, même après une opération.

    Est-ce que l’hystérotomie a un impact sur l’orgasme cervical ?

    L’hystérotomie est une procédure chirurgicale qui tend à aider avec différents problèmes gynécologiques, comme le saignement utérin dysfonctionnel, les tumeurs, l’endométriose ou tout autre maladie.

    Pour répondre à la question, nous devons faire la différence entre deux types d’hystérotomies : l’hystérectomie subtotale, qui consiste à l’ablation de l’utérus, et l’hystérectomie totale, qui inclut le retrait du col de l’utérus et de l’utérus.

    La possibilité pour une femme d’avoir un orgasme pourra être altérée par cette procédure selon les parties de son système génital concernées par l’ablation.

    Le col de l’utérus et son innervation ne seront pas affectés par l’hystérectomie subtotale, ce qui permettra d’avoir un orgasme cervical. Au contraire, le col de l’utérus est retiré pour une hystérectomie totale, ce qui explique pourquoi les personnes ayant ce type d’opération n’auront plus d’orgasmes cervical.

    Les commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique en matière de cookies.

    Close Popup
    Paramètres de confidentialité sauvegardés !
    Paramètres de confidentialité

    Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


    Cookies techniques
    Afin d'utiliser ce site web, nous utilisons les cookies techniques suivants.
    • wordpress_test_cookie
    • wordpress_logged_in_
    • wordpress_sec

    Refuser tous les services
    Save
    Accepter tous les services