Est-ce que l’orgasme mammaire existe vraiment ? Comment l’atteindre ?

Table des matières


    Le plaisir sexuel et la satisfaction ont toujours été des sujets d’intérêt pour les personnes. Une forme de plaisir sexuel qui attire beaucoup est l’orgasme mammaire.

    Les fausses idées sur la poitrine féminine ne manquent pas. La croyance commune est qu’elle n’a qu’un seul but : nourrir un enfant après sa naissance. Des recherches ont toutefois suggéré que, en plus de cette fonction première, la poitrine peut être considérée comme une zone érogène, ce qui pourrait donc contribuer à l’excitation sexuelle et même aller jusqu’à l’orgasme.

    Des sexologues ont étudié ce sujet et ont fait d’importantes découvertes sur ce sujet et son rôle dans le plaisir sexuel.

    Qu’est-ce qu’un orgasme mammaire ? Existe-t-il réellement ?

    Il a été démontré qu’après la puberté, les femmes subissent des changements physiques, traduit par une sensibilité tactile accrue dans toute la zone mammaire, y compris les mamelons. Cette augmentation de sensitivité pourrait expliquer pourquoi certaines femmes sont capables d’avoir un orgasme mammaire.

    Des recherches ont prouvé qu’une série d’évènements et de changement se produisent à la suite de la stimulation mammaire, telles que :

    • Excitation sexuelle : certaines femmes ont affirmé que la stimulation de leur poitrine, non seulement stimule, mais augmente l’excitation sexuelle lorsqu’elle est déjà présente.
    • Érection mammaire :  la première réaction de la poitrine à l’excitation sexuelle est une érection mammaire. Cependant, cela peut aussi se passer sans excitation sexuelle, par exemple, lorsque les mamelons sont exposés au froid.
    • Rougeur sexuelle : dans la phase tardive de l’excitation, les surfaces internes de la poitrine développent une rougeur tachetée, aussi appelé « sex flush », qui peut s’étendre sur l’ensemble du sein. Cela arrive souvent chez certaines femmes lors de l’orgasme.
    • Légère augmentation de la taille de la poitrine : au fur et à mesure que l’excitation augmente, il pourrait y avoir une augmentation de l’engorgement des vaisseaux sanguins de la poitrine, ce qui, temporairement, augmentera légèrement la taille de leur poitrine.
    • Libération d’hormones : lorsque le mamelon et l’aréole sont stimulés, deux hormones, l’ocytocine et la prolactine, sont relâchées. L’ocytocine provoque la contraction des muscles de la poitrine et de l’utérus, entraînant une sensation de tension dans les deux régions. Il a été observé que cette hormone peut intensifier les orgasmes et amplifier la satisfaction sexuelle. D’autre part, la prolactine, lorsqu’elle est sécrétée lors de l’orgasme, peut augmenter la sensitivité du mamelon. Cela expliquerait pourquoi les femmes ont souvent l’impression que leurs mamelons sont très sensibles après un orgasme.
    • Orgasme : des recherches ont montré que bien que l’excitation sexuelle puisse être atteinte avec une stimulation de la poitrine et des mamelons, avoir un orgasme avec ce type de stimulation est assez rare. Sur 21 femmes qui ont pris part à un test, seules deux ont affirmé avoir eu un orgasme mammaire.

    La stimulation mammaire semble amener à l’excitation sexuelle, ou même à l’orgasme chez certaines femmes s’il n’y a pas de stimulation sexuelle, comme la stimulation génitale ou visuelle. En effet, selon Kirsten von Sydow, une psychologue allemande qui étudie la sexualité féminine, certaines mères décrivent l’allaitement comme une expérience érotique, tandis que d’autres mères ressentent de la culpabilité lorsqu’elles ressentent de l’excitation sexuelle. Selon ces recherches, l’excitation peut suffire à déclencher un orgasme, ce qui amène les mères allaitant à arrêter complètement l’allaitement à cause de la stimulation sexuelle.

    Est-ce que les hommes peuvent avoir un orgasme mammaire ?

    Le complexe poitrine/mamelon des hommes et des femmes se développe à partir du même tissu fœtal et il a été démontré qu’il existe également des connexions avec le cerveau sexuel.

    Lorsque nous parlons de la sexualité masculine, les mamelons sont une zone érogène qui n’est pas prise en compte. Des études ont prouvé que pour la majorité des hommes, cette partie de leur corps devient tendue, voir érectée après une stimulation ou une excitation sexuelle. Cela est dû à l’intense innervation reliée à la partie du cerveau qui contrôle les réponses sexuelles.

    De plus, la stimulation mammaire chez les hommes, comme chez les femmes, entraîne la sécrétion de deux hormones : l’ocytocine et la prolactine. Ces deux hormones ont une influence sur l’excitation sexuelle, comme nous l’avons mentionné juste avant.

    Quel est le ressenti d’un orgasme mammaire ?

    L’imagerie cérébrale (IRM fonctionnelle) a démontré qu’une stimulation mammaire active les zones qui se chevauchent avec les zones activées par l’autostimulation clitoridienne, vaginale et cervicale. De ce fait, l’orgasme mammaire peut être identique à un orgasme clitoridien ou vaginal. Il est caractérisé par un plaisir intense, une bouffée d’ecstasy, de l’euphorie et un relâchement de la tension.

    Comment l’atteindre ?

    Faire l’expérience d’un orgasme mammaire requière la stimulation de la poitrine. Cela peut être fait de plusieurs manières, comme les suivantes :

    • Stimulation tactile : caresses, pincements, tirages des seins. Les préférences de stimulation pourront varier d’une personne à une autre.
    • Stimulation buccale : embrasser, sucer ou lécher les seins…
    • Usage d’autres parties du corps : toucher les seins avec une partie génitale (ex : un pénis).
    • Usage d’un sex-toy : soit pendant la masturbation, soit durant les rapports avec le partenaire (ex : stimuler les seins avec un vibromasseur).

    Il vous faudra du temps et plusieurs essais avant de faire l’expérience d’un orgasme mammaire. Vous devrez donc communiquer, être patient et trouver ce qui fonctionne pour vous et/ou votre partenaire.

    Qu’est-ce qui peut influencer un orgasme mammaire ? Qui peut en faire l’expérience ?

    La probabilité d’avoir un orgasme mammaire et leur intensité varient et dépendent de plusieurs facteurs, comme :

    • Niveau d’instruction : Dr. Alfred Kinsey, sexologue américain, a trouvé un lien entre la stimulation mammaire et le niveau d’instruction des hommes. Il a affirmé que les hommes, avec une attirance sexuelle envers la poitrine féminine et avec un niveau d’instruction plus élevé, considéraient cela plus naturel pour eux de manipuler ces parties, avec leurs mains ou leur bouche, pendant les rapports sexuels ou pendant les préliminaires. Au contraire, les hommes avec un niveau d’instruction plus faible, pensent que le comportement bouche-seins est similaire à l’allaitement d’un enfant, ou à de la perversion.
    • Taille de la poitrine : des études ont montré que les grosses poitrines étaient moins sensibles que les petites poitrines. La cause à cela n’est pas déterminée.
    • Facteurs psychologiques : il y a des hypothèses comme quoi la santé mentale d’un individu a un rôle dans l’orgasme mammaire. Cependant, aucunes études n’ont été faites pour prouver cela.
    • Type et intensité de la stimulation : certaines personnes sont plus facilement réceptives au toucher léger et aux caresses délicates. D’autres personnes auront besoin d’une stimulation plus intense, comme le pincement ou le sucement.

    Les commentaires

    Soyez le premier à commenter

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique en matière de cookies.

    Close Popup
    Paramètres de confidentialité sauvegardés !
    Paramètres de confidentialité

    Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


    Cookies techniques
    Afin d'utiliser ce site web, nous utilisons les cookies techniques suivants.
    • wordpress_test_cookie
    • wordpress_logged_in_
    • wordpress_sec

    Refuser tous les services
    Save
    Accepter tous les services